Cointreau, Charles Loupot

Prix sur demande

Charles Loupot

Très belle affiche de Charles Loupot. Version féminine du Pierrot tenant une bouteille. Affiche rare.

Auteur: Loupot Charles
Date: 1930
Imprimeur: édition "les belles affiches"
Etat: A
Dimensions: 160 × 120 cm

Cointreau Charles Loupot

Cointreau Charles Loupot , Liqueur Anger, France.Edition « les belles affiches » Création 1930.

Prix sur demande

 

CHARLES LOUPOT

 

Charles Loupot, né à Nice le 20 juillet  et mort aux Arcs-sur-Argens (Var) le (à 70 ans) est un affichiste et graphiste français.Charles Loupot, dont la carrière s’étend de 1916 jusqu’en 1960, reste dans l’histoire de l’affiche comme un des créateurs majeurs de la période de l’entre-deux-guerres, aux côtés de Cassandre, Jean Carlu et Paul Colin. Il a résidé principalement à Paris, possédait une maison de campagne à Chevroches, dans la Nièvre, et des propriétés aux Arcs-sur-Argens.

Élève de l’École des Beaux-Arts de Lyon de 1911 à 1913, il participe à la Première Guerre mondiale, est blessé en 1914 et réformé. Il rejoint ses parents en Suisse. S’ouvre alors pour lui, jusqu’en 1923, la période suisse. Dans ce pays, il délaisse la peinture et dessine plus de 60 projets d’affiches pour des imprimeurs suisses qui lui enseignent les contraintes et les ressources de la pierre lithographique.

Il revient en France en 1923. Remarqué par les imprimeurs français, il crée une série impressionnante d’affiches, notamment pour les voitures Voisin, les meubles des Galeries Barbès, Peugeot, le thé Twining, Ocap, les peintures Valentine, des produits désormais manufacturés en série. Il s’installe en 1931 dans un atelier à Montmartre. Il crée notamment les affiches La glace Sécurit en 1931, Dop en 1935, Ambre solaire en 1936, Coty en 1938.

À partir de 1937, Loupot travaille pour la marque d’apéritif St Raphaël Quinquina, dont il modifie progressivement l’identité visuelle.

Pendant l’Occupation, Loupot réside dans sa maison de Chevroches où il pratique surtout la peinture. La publicité pour les alcools ayant été interdite par le régime de Vichy, son travail pour St Raphaël s’arrête, pour reprendre après la guerre. La publicité pour les alcools étant autorisée en 1950, St Raphaël se fait à nouveau connaître. La publicité que Loupot élabore pour cette marque est diffusée sur de très nombreux produits dérivés ; elle est reproduite sur de multiples supports, notamment des murs peints. En 1950 est créée à Paris l’agence de publicité « Les Arcs », dont Loupot est le directeur artistique. Loupot travaille aussi pour les vins Nicolas et réalise les affiches pour Lion Noir en 1949, Vichy Célestins en 1953,

la Foire provençale de l’olive à Draguignan en 1954, Route et ville en 1957, avant de concevoir le logo de l’Air Liquide illustrant mondialement son talent de synthèse.

Les parents de Loupot avaient acquis dans les années 1920 une propriété aux Arcs-sur-Argens dans le Var. Il fait régulièrement des séjours dans cette ville où il s’installe dans ses dernières années. Lorsque la commune décide de restaurer le vieux quartier du Parage,

il convainc la municipalité de définir un cahier des charges rigoureux afin que les travaux soient faits de manière harmonieuse. Il joue de sa notoriété pour trouver les premiers acquéreurs, des Parisiens très en vue.

Facebookpinterestmail

Additional Information

Dimensions 160 × 120 cm

Avis


Il n’y pas encore d’avis.

Be the first to review “Cointreau, Charles Loupot”